Le secteur hôtelier face à Airbnb

Depuis quelques années, les hôteliers et le géant américain de la location entre particuliers Airbnb se livrent une bataille féroce. En effet, les hôteliers accusent Airbnb de concurrence déloyale et de leur voler leur clientèle.

Petit rappel sur Airbnb

Airbnb est une plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements entre particuliers fondée en 2008 aux États-Unis. Tout simplement, si vous avez une chambre vide chez vous, ou que vous souhaitez mettre à disposition votre logement pendant votre absence, Airbnb vous propose de poster une offre sur leur plateforme à destination des touristes du monde entier. Ainsi, la location d’une chambre à l’autre bout du monde devient aussi simple que d’acheter un billet de train !

Après avoir levé plusieurs fois des milliards de dollars et après une introduction en bourse, Airbnb est considéré par beaucoup de spécialistes comme le 1er hôtelier au monde.

Pourquoi toutes ces tensions ?

Les origines des tensions entre hôteliers et Airbnb sont très nombreuses et ne semblent pas trouver de solutions malgré l’intervention des pouvoirs publics.

Les hôteliers accusent le géant américain de concurrence déloyale. En effet, les hôteliers doivent supporter beaucoup plus de charges que les particuliers. Les frais de fonctionnement ne sont pas les mêmes et les gérants d’hôtels doivent s’acquitter de la TVA sur chaque prestation vendue. Alors que beaucoup de particuliers proposent des chambres moins chères que celles des hôtels, ces derniers dénoncent un nivellement du marché par le bas, car ils ne peuvent pas se permettre de baisser indéfiniment leurs tarifs.

En France, l’État intervient afin de freiner cette pratique nocive pour ce secteur. Par exemple, un amendement du projet de loi pour une République numérique contraint les locataires qui veulent sous-louer leur logement sur la plateforme de fournir la preuve qu’ils ont l’autorisation et certaines municipalités ont décidé de limiter le nombre de nuitées qu’un particulier peut proposer par an (généralement 120).

Malgré toutes ces mesures, les tensions ne faiblissent pas entre les deux acteurs de l’hôtellerie.

Se renouveler et se différencier, une nécessité pour les hôtels

Les hôteliers l’ont compris, face à ce géant américain et à l’engouement des populations, ils doivent se réinventer et proposer des nouveaux services aux clients afin de se différencier. En plus des prestations habituelles non proposées par Airbnb (à savoir le ménage et du linge propre chaque jour), certains hôtels proposent des excursions, des visites de leur région pour la faire découvrir de manière originale et typique aux visiteurs.

Pour certains « grands » hôtels, ce n’est pas aussi simple et ils doivent parfois changer leur business model pour survivre. Ainsi davantage de salles sont proposés ,il est maintenant plus simple de louer des salles d’hôtels pour vos séminaires, réunions , si vous êtes une entreprise . Certains proposent de plus en leur salles de réception à la location pour tous ( mariages, des soirées, etc.)  et plus uniquement aux entreprises.

Enfin, certains font de lourds investissements afin de faire entrer leur hôtel dans l’ère du numérique, grâce à un check-in 100% digital, la mise à disposition d’ordinateurs, d’une connexion très haut débit et de salles de travail équipées pour les voyages d’affaires.